Théo Saffroy

L'Homme au Bras d'Or
France (2021)
- en cours -

Arnaud Assoumani est un sauteur en longueur de l’Equipe de France d’Athlétisme Handisport. Le résident de l’INSEP participait cet été à Tokyo à ses cinquièmes Jeux Paralympiques de suite, un record historique pour celui qui a déjà remporté un titre paralympique en 2008 à Pékin, deux médailles d’argent en 2012 aux Jeux de Londres (saut en longueur et triple saut) et deux médailles de bronze aux Jeux d’Athènes en 2004 et à ceux de Rio en 2016.

Au-delà du sport de haut niveau, Arnaud est un entrepreneur engagé pour changer le regard sur le handicap et la différence. Né sans avant-bras gauche et victime de harcèlement scolaire durant son enfance il intervient aujourd’hui en entreprise, auprès des écoles (TEDx, Squarechamps) et s’engage avec des ONG (AFD, Play Internationnal, Linkee, World Cleanup Day, REPAIRS!) pour créer un impact positif auprès des plus jeunes :
« je veux porter des messages d’inclusion, de tolérance, et d’égalité grâce à la résonnance médiatique que seul un
évènement comme les Jeux peut apporter lorsqu’on est athlète paralympique. »

Il mène avec son équipe le projet Golden Arm, Golden Art qui présentera des sculptures d’athlètes paralympiques durant les Jeux de Paris en 2024 et lors des Nuits Blanches 2021. Il est concentré sur 3 axes : l’exposition de deux sculptures de deux athlètes Maya Nakanishi et Arnaud Assoumani ; la conception de six prothèses par des écoles de design, designers et artistes au Japon et en France ; et la transmission aux nouvelles générations dans des écoles françaises et japonaises.

Véritable passerelle entre l’Art, le Sport, la Culture et la Haute-Technologie, Arnaud Assoumani mène ses différents projets dans une perspective humaniste, dans laquelle son «bras d’or» est le symbole de l’inclusion et de l’égalité. De nombreux évènements viendront présenter le projet jusqu’aux Jeux de Paris 2024 pour lesquels Arnaud Assoumani est ambassadeur.

Série complète >> ici <<
Using Format